Navigation – Plan du site
Parentés contemporaines

Ce que fabrique la gestation pour autrui

What comes out of surrogacy
Jérôme Courduriès
p. 53-76

Résumés

La gestation pour autrui fait l’objet de nombreuses discussions éthiques, morales et politiques. Les questions importantes qu’elle soulève, relatives à la disponibilité du corps humain et à la dimension commerciale de cette pratique dans certains États, dissimulent d’autres enjeux qui piquent la curiosité de l’anthropologue qui s’intéresse à la parenté et aux définitions de la personne. Cet article montrera que la gestation pour autrui, outre qu’elle est une technique médicale et parfois une pratique commerciale, est aussi une pratique qui institue de la parenté.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jérôme Courduriès, « Ce que fabrique la gestation pour autrui », Journal des anthropologues, 144-145 | 2016, 53-76.

Référence électronique

Jérôme Courduriès, « Ce que fabrique la gestation pour autrui », Journal des anthropologues [En ligne], 144-145 | 2016, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 29 mai 2017. URL : http://jda.revues.org/6364

Haut de page

Auteur

Jérôme Courduriès

Université Toulouse Jean Jaurès, LISST (Laboratoire interdisciplinaire solidarités, sociétés, territoires) - CAS (Centre d’anthropologie sociale) (UMR 5193)
Maison de la recherche – 5, allée Antonio-Machado – 31058 Toulouse Cedex 9
Courriel : jcourduries@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Journal des anthropologues

Haut de page
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • Logo Association française des anthropologues
  • Revues.org